Les Actualités

Le 29 juin à Bréhand : vente de génisses d’élite

Ils sont passionnés d’élevage et entreprenants. Trois étudiants organisent, le 29 juin prochain, une vente prestigieuse de génétique bovine dans l’exploitation familiale de l’un d’entre eux, à Bréhand (22). Cette manifestation reçoit, d’ores et déjà, le soutien de Le Gouessant, séduit par cette initiative porteuse d’espoir pour le monde agricole.

Louis Herledan aime la génétique bovine, Cynthia Robert s’intéresse à l’événementiel et Théophile Piel à la communication. Ces trois amis, qui terminent actuellement un DUT génie biologique à Angers, ont décidé, pour valider leur diplôme, de monter un projet ambitieux avec l’aval des parents de Cynthia et de leur associé, producteurs laitiers. Le 29 juin prochain, le GAEC de la Ville es Renault (Bréhand, 22) sera le théâtre d’un événement d’exception : la 1re vente Ver Holstein (Ver comme Ville es Renault).

Cynthia robert 20 ans – Bréhand (22)

Louis Herledan 19 ans – Riec-sur-Belon (29)

Théophile Piel 19 ans – Plesder (35)

Des animaux d’élite

Une trentaine de génisses, des lots d’embryons et quelques vaches en lait seront mis en vente au son rythmé de la voix entêtante d’Éric Lievens. Cet encanteur néerlandais, bien connu des milieux de la génétique, officie dans des ventes prestigieuses en France (Drakkar, buchy…) et à l’étranger. Les génisses présentées au catalogue ont d’excellents papiers. Elles sont, pour la plupart, sous contrat avec un centre d’insémination, et s’affichent à plus de 195 en ISU, à l’image de Ver Mollia (Imola*Galosh*Dempsey) 204 en ISU et +4,1 en morphologie.

Autres stars en puissance de cette vente d’animaux d’élite :

  • Rance (Montanaihg*Willpower*Bookem) 710 en Net Merit (Index américain) ;
  • une descendante de la célèbre vache de show Airway ;
  • une fille d’Interview sur Hyacinte11, la mère de Louxor numéro 1 des taureaux français ;
  • une génisse rouge de l’élevage Pansart ;
  • des génisses de la famille de Gwen Hodo, un des taureaux les plus laitiers en France ;
  • Camary Isy qui confirme avec ses filles de service et Horten Isy, très bon en mamelle, toutes nées au GAEC de la Ville es Renault de la souche Sirène qui se distingua au régional, à Paris et au SPACE ;
  • une vache de l’élevage Gallais, de souche Miss Triple, devrait aussi attirer les amateurs de belle génétique…

Valoriser l’agriculture bretonne

Au-delà de la vente, les trois étudiants souhaitent créer un événement attractif et convivial pour valoriser la qualité des productions agricoles bretonnes auprès du grand public. Une visite de l’exploitation, équipée de deux robots de traite, sera proposée en matinée. Les diverses animations qui émailleront la journée seront commentées par Pascal Pedron, speaker d’en avant Guingamp. Pour le déjeuner, la Coopérative Le Gouessant propose, sur réservation, un repas chaud de produits locaux sous sa marque Terres de Breizh. Pour la modique somme de 8 euros, les participants pourront se régaler
d’un rôti de porc en sauce, accompagné d’un gratin de pommes de terre et pomme miel, suivi par une crème aux œufs et un café.

De nombreuses entreprises, partenaires du monde agricole, soutiennent également cette initiative estudiantine porteuse d’espoir dans une conjoncture laitière morose.

Téléchargez le programme ici : Vente de génisses Elite

Imprimer

Vous aimerez aussi

Article

Terres de Breizh fête ses 5 ans

Communiqué de presse : La marque coopérative bretonne fait le point à l’occasion de ses 5 ans.

Lire l’article
Article

Autonomie protéique : 400 ha. de féverole implantés par nos adhérents

À l’heure où la compétition « feed/food » fait débat, la Coopérative Le Gouessant innove en faveur de l’autonomie protéique des exploitations agricoles bretonnes.

Lire l’article
Article

Le Gouessant solidaire des Restos du Cœur

Partenaire des Restos du Cœur depuis plus de 15 ans, Le Gouessant distribue à l’association bénévole 20 tonnes de pommes de terre chaque hiver, sur la période de novembre à mars. Chaque semaine, de novembre à mars, c’est précisément 1 tonne de pommes de terre qui quitte nos usines en direction des Restos du Cœur […]

Lire l’article

Partagez ce contenu sur les réseaux sociaux :