Les Actualités

Tous toqués chez Terres de Breizh

Le vendredi, tout est permis dans les cuisines Terres de Breizh ! Conviés au 2ème atelier culinaire de la marque, les salariés du Gouessant se sont emparés des toques et des tabliers pour nous concocter de bons petits plats à partir de produits 100% bretons.

atelier-culinaire-tdb

Terres de Breizh a rouvert, vendredi dernier, les portes de ses cuisines aux collaborateurs du Gouessant. Ce 2ème atelier culinaire organisé par la marque avait pour thème « Finger food » (cuisine qui se mange avec les doigts). Une rencontre gourmande et conviviale partagée au sein du Groupe coopératif.

C’est en binôme que les apprentis « chefs cuistots » se sont prêtés au jeu des recettes. Au programme, notamment, la préparation d’une tortilla dont les secrets de cuisine nous ont été révélés par Enric, notre Catalan préféré, des croquettes de pommes de terre ou encore de délicieux cookies et muffins. Vous souhaitez connaître nos secrets de recettes ? Vous trouverez la réponse dans nos bons produits bretons Terres de Breizh.

À travers cet événement organisé au sein du Groupe, la marque coopérative 100% bretonne confirme les valeurs qui lui sont chères : proximité, authenticité et convivialité. Rendez-vous en décembre pour la prochaine édition !

Imprimer

Vous aimerez aussi

Article

Responsable de magasin, un métier de passion

« Être responsable de magasin est un métier de passion qui réclame du savoir-faire et une solide connaissance du milieu » assure Olivier Julliot. Rencontre avec le « chef » du dépôt de Plumaugat (22).

Lire l’article
Article

Au GAEC de Ban : une stratégie gagnante

« Nous avons démarré une nouvelle stratégie de conduite d’élevage avec Le Gouessant en janvier 2016. Et les résultats sont là ! » s’exclament Bertrand Rouxel et Olivier Mathurin.

Lire l’article
Article

Qualité de l’eau : elle ne coule pas de source

Indispensable à la vie mais pourtant souvent négligée, la qualité de l’eau influe sur la santé et les performances animales. Rappel des fondamentaux à respecter de la source à l’abreuvoir.

Lire l’article

Partagez ce contenu sur les réseaux sociaux :