Les Actualités

TERRES de BREIZH s’affiche pour cet été

TERRES de BREIZH lance une nouvelle campagne d’affichage pour cet été ! La marque s’est en effet emparée des panneaux de la région et rayonnera jusqu’au mois d’août sur les 5 départements bretons. Ouvrez l’œil et envoyez-nous les photos sur la page Facebook TERRES de BREIZH !

affichage-tdeb

TERRES de BREIZH poursuit son ascension auprès des bretons. Sa nouvelle campagne d’affichage a débuté le 19 juillet et s’étendra sur une quinzaine d’agglomérations bretonnes. La marque revendique une fois de plus son authenticité et son goût prononcé pour les bons produits bien de chez nous.

Après les pommes de terre et les œufs, c’est au jambon 100% breton de venir compléter l’offre. Dévoilé en mars dernier, le petit dernier de la gamme suscite déjà l’appétit de tous les gourmands. Avec une vingtaine de références disponibles en magasins (Leclerc, Système U, Intermarché, Géant Casino, Cora ou encore Carrefour Market), la marque TERRES de BREIZH est devenue un véritable symbole du savoir-faire breton dans l’agro-alimentaire et ne compte pas en rester là.

On ne vous en dit pas plus et on vous donne rendez-vous au SPACE, à Rennes, du 13 au 16 septembre prochains, pour découvrir toutes les nouveautés de la marque.

 

Imprimer

Vous aimerez aussi

Article

Responsable de magasin, un métier de passion

« Être responsable de magasin est un métier de passion qui réclame du savoir-faire et une solide connaissance du milieu » assure Olivier Julliot. Rencontre avec le « chef » du dépôt de Plumaugat (22).

Lire l’article
Article

Au GAEC de Ban : une stratégie gagnante

« Nous avons démarré une nouvelle stratégie de conduite d’élevage avec Le Gouessant en janvier 2016. Et les résultats sont là ! » s’exclament Bertrand Rouxel et Olivier Mathurin.

Lire l’article
Article

Qualité de l’eau : elle ne coule pas de source

Indispensable à la vie mais pourtant souvent négligée, la qualité de l’eau influe sur la santé et les performances animales. Rappel des fondamentaux à respecter de la source à l’abreuvoir.

Lire l’article

Partagez ce contenu sur les réseaux sociaux :