Les Actualités

Porc : des alternatives aux antibiotiques

Prévention :

Dans le cadre de la démédicalisation des élevages, le service Porcs du Gouessant développe un éventail de solutions nutritionnelles préventives pour limiter l’usage des antibiotiques.

Tour d’horizon des alternatives préconisées par nos experts...

 

Les probiotiques

Ces organismes vivants (ex : les saccharomyces cerevisiae) pportés dans l’alimentation de l’animal en quantité suffisante permettent d’orienter la flore de son microbiote intestinal pour réduire les risques de dérapages digestifs. La flore « positive » se renforce ce qui limite le développement de la flore pathogène (coliformes par exemple).

Les prébiotiques

Xylo oligosaccarides, parois de levures… Ils permettent d’apporter « la nourriture » nécessaire au développement des probiotiques. Les pré et probiotiques sont essentiellement utilisés dans les aliments truies et porcelets.

Les acides organiques

Acide formique, propionique, sorbique… Ils abaissent le PH. De quoi limiter le développement des bactéries pathogènes, beaucoup moins « sereines » dans un milieu acide !

Les anti-oxydants

La vitamine E, C... sont des activateurs de l’immunité. Les huiles essentielles et extraits de plantes (agrumes, raisins) permettent également d’orienter la flore.

Les anti inflammatoires

L’emploi d’anti inflammatoires naturels facilite la préservation de l’intégrité de la paroi intestinale des animaux.

Le plasma sanguin

L’utilisation du plasma sanguin dans certains aliments porcelets permet aussi de favoriser une bonne immunité et de limiter les dérapages digestifs.

Les protéines

Dans les aliments porcelets et charcutiers proposés par Le Gouessant, la protéine totale est limitée pour obtenir une protéine hautement digestible. Cela permet de contenir le développement de la flore pathogène, car cette dernière a moins de protéine « indigestible » à sa disposition pour se développer.

Gamme LAND :

La gamme LAND présente des sécurités supplémentaires pour assurer la meilleure immunité et la meilleure sécurité digestive des porcs : plus d’anti-oxydants (vitamines e et c dans les aliments porcelets et charcutier), plus d’acidifiants (acide benzoïque en porcelets), plus d’orge (porcelets et croissance).

Imprimer

Vous aimerez aussi

Article

Juliette Marque, son audace !

Rencontre avec Juliette qui a intégré les équipés de Newborn Animal Care en VIE (Volontariat International en Entreprise) avec pour mission de développer le marché asiatique.

Lire l’article
Article

Des insectes bientôt au menu

Le Gouessant Aquaculture expérimente l’introduction de farines d’insectes dans les aliments pour truites. Les explications de Louis Lesur, ingénieur recherche, développement et formulation sur l’intérêt de cette surprenante matière première. 1 2 Dans quel cadre s’inscrivent vos recherches ? Louis Lesur : « Il y a encore quelques années de cela, les farines de poissons constituaient la […]

Lire l’article
Article

Qualité de vie au travail : les chemins de l’action

Une soixantaine de collaborateurs s’implique dans la démarche participative de réflexion et d’actions mise en place par Le Gouessant autour de l’amélioration des conditions de vie au travail.

Lire l’article

Partagez ce contenu sur les réseaux sociaux :