Les Actualités

Porc : des alternatives aux antibiotiques

Prévention :

Dans le cadre de la démédicalisation des élevages, le service Porcs du Gouessant développe un éventail de solutions nutritionnelles préventives pour limiter l’usage des antibiotiques.

Tour d’horizon des alternatives préconisées par nos experts...

 

Les probiotiques

Ces organismes vivants (ex : les saccharomyces cerevisiae) pportés dans l’alimentation de l’animal en quantité suffisante permettent d’orienter la flore de son microbiote intestinal pour réduire les risques de dérapages digestifs. La flore « positive » se renforce ce qui limite le développement de la flore pathogène (coliformes par exemple).

Les prébiotiques

Xylo oligosaccarides, parois de levures… Ils permettent d’apporter « la nourriture » nécessaire au développement des probiotiques. Les pré et probiotiques sont essentiellement utilisés dans les aliments truies et porcelets.

Les acides organiques

Acide formique, propionique, sorbique… Ils abaissent le PH. De quoi limiter le développement des bactéries pathogènes, beaucoup moins « sereines » dans un milieu acide !

Les anti-oxydants

La vitamine E, C... sont des activateurs de l’immunité. Les huiles essentielles et extraits de plantes (agrumes, raisins) permettent également d’orienter la flore.

Les anti inflammatoires

L’emploi d’anti inflammatoires naturels facilite la préservation de l’intégrité de la paroi intestinale des animaux.

Le plasma sanguin

L’utilisation du plasma sanguin dans certains aliments porcelets permet aussi de favoriser une bonne immunité et de limiter les dérapages digestifs.

Les protéines

Dans les aliments porcelets et charcutiers proposés par Le Gouessant, la protéine totale est limitée pour obtenir une protéine hautement digestible. Cela permet de contenir le développement de la flore pathogène, car cette dernière a moins de protéine « indigestible » à sa disposition pour se développer.

Gamme LAND :

La gamme LAND présente des sécurités supplémentaires pour assurer la meilleure immunité et la meilleure sécurité digestive des porcs : plus d’anti-oxydants (vitamines e et c dans les aliments porcelets et charcutier), plus d’acidifiants (acide benzoïque en porcelets), plus d’orge (porcelets et croissance).

Imprimer

Vous aimerez aussi

Article

Le Gouessant, Coopérative par Nature, au service de ses adhérents

Lamballe, le 11 juin 2019 En 2018, le groupe coopératif Le Gouessant a réalisé un chiffre d’affaires de 538 millions € et dégagé un résultat net de 11,3 millions €, avec 4 000 adhérents et 750 salariés. Au 31 décembre 2018, le Groupe affichait un endettement financier net de 1 million d’€ et des capitaux […]

Lire l’article
Article

Le Gouessant accompagne l’essor de la Bio en Bretagne

La dynamique de conversion à l’agriculture biologique se poursuit à rythme soutenu en Bretagne. Le nombre de fermes bio a été multiplié par 3 en 10 ans dans la région et représente aujourd’hui 11,5% des exploitations bretonnes. Le Groupe coopératif Le Gouessant (Lamballe, Côtes d’Armor) accompagne cet essor au travers de sa filiale UFAB, n°1 […]

Lire l’article
Article

Une plateforme bio à Ploëzal

Pour accompagner l’essor du bio en Bretagne, l’UFAB propose à ses apporteurs un nouveau site de collecte dans les Côtes-d’Armor.

Lire l’article

Partagez ce contenu sur les réseaux sociaux :