Les Actualités

Picorette : fabricant français d’aliments pour oiseaux aquatiques

Picorette apporte une réponse inédite aux passionnés d’oiseaux aquatiques, tout en valorisant le savoir-faire en extrusion du Gouessant avec sa nouvelle gamme d’aliments flottants.

Après un an de mise au point et d’essais de terrain, Picorette lance deux nouveaux aliments Flamants/Ibis Entretien et Flamants/Ibis Repro. Garantis sans OGM (<0.9%) ni huile de palme, ces deux références viennent étoffer la gamme « floating » qui se composait jusqu’ici d’un aliment complet pour oiseaux aquatiques : grues, échassiers, limicoles, canards de mer et d’ornement…

Un travail pionnier en équipe

Pascal Le Néun, en charge du déploiement de Picorette revient sur la genèse de la démarche : « ces aliments sont nés d’une rencontre avec des éleveurs passionnés d’oiseaux d’ornement lors d’un salon. Ils recherchaient un fournisseur local pour nourrir leurs flamants et ibis. Nous avons saisi cette opportunité en impliquant la formulation, l’équipe fabrication, le marketing et le commerce. Deux éleveurs et le parc animalier de Branféré se sont prêtés aux essais nutritionnels pendant un an à nos côtés. Chez l’un des éleveurs, les flamants ont pondu des œufs, ce qui ne leur était jamais arrivé dans ce milieu protégé. Cela augure de belles perspectives pour la reproduction de l’espèce. » Grâce à ce travail d’équipe, Le Gouessant est le premier fabricant français à avoir mis au point des aliments pour flamants et ibis.

Dans ce marché de niche très convoité, il faudra désormais tirer parti de cette longueur d’avance car la concurrence court aussi vite que les oiseaux échassiers !  

Enfin un fabricant français !

« J’ai toujours été fasciné par les oiseaux d’ornement. Chez moi, j’élève des spatules, des grues, des limicoles, des flamants, des ibis… Je me fournissais en aliments Picorette pour canards d’ornement au dépôt Le Gouessant de Pleumeleuc. À l’occasion d’une rencontre avec l’équipe Picorette, j’ai lancé avec un collègue, tout aussi passionné que moi, l’idée d’avoir – enfin ! – un fabricant français pour nourrir nos flamants et nos ibis. Jusque-là, nous nous approvisionnions auprès d’un fabricant belge. Notre demande a été prise au sérieux par Le Gouessant qui a dépêché chez nous des personnes de la formulation et de l’industrie pour mieux connaître nos besoins. Ensemble, nous avons travaillé pendant un an sur l’appétence, la granulométrie et la flottaison des aliments qui repose sur la technique d’extrusion maîtrisée par Le Gouessant en aliments poissons. Aujourd’hui, je suis fier de nourrir mes oiseaux avec des aliments de qualité à base d’ingrédients naturels, produits en France à tarif compétitif. Je pense que nombre de parcs et zoos pourraient être intéressés par les aliments Picorette. Ils présentent en effet des garanties d’origine, de naturalité et contribuent à la réduction de l’empreinte carbone. »

Guillaume T. passionné d’oiseaux d’ornement, membre d’Aviornis, association nationale de conservation de la biodiversité des espèces.

Imprimer

Vous aimerez aussi

Article

Juliette Marque, son audace !

Rencontre avec Juliette qui a intégré les équipés de Newborn Animal Care en VIE (Volontariat International en Entreprise) avec pour mission de développer le marché asiatique.

Lire l’article
Article

Des insectes bientôt au menu

Le Gouessant Aquaculture expérimente l’introduction de farines d’insectes dans les aliments pour truites. Les explications de Louis Lesur, ingénieur recherche, développement et formulation sur l’intérêt de cette surprenante matière première. 1 2 Dans quel cadre s’inscrivent vos recherches ? Louis Lesur : « Il y a encore quelques années de cela, les farines de poissons constituaient la […]

Lire l’article
Article

Qualité de vie au travail : les chemins de l’action

Une soixantaine de collaborateurs s’implique dans la démarche participative de réflexion et d’actions mise en place par Le Gouessant autour de l’amélioration des conditions de vie au travail.

Lire l’article

Partagez ce contenu sur les réseaux sociaux :