Les Actualités

Nouvelle maternité en faveur du bien-être des porcs

Chez Anne et Philippe Perrot, gérants d’un atelier de 450 truies à Plourhan (22), les truies et porcelets profitent de leur nouvelle maternité en faveur du bien-être animal.

Il y a un an, ils ont mis en service une maternité où les truies et leurs petits sont en liberté. « Nous avions des craintes sur les risques d’écrasement des porcelets, mais nous sommes agréablement surpris car il n’y en a pas plus qu’avant. Les truies en liberté sont calmes et restent propres. Elles retrouvent vite l’esprit de nidation. Nous faisons d’ailleurs des essais avec de la toile de jute. Cela fonctionne bien car les porcelets recherchent naturellement chaleur et confort » explique Anne.

La grande salle, où les truies sont gérées en bande, dispose de couloirs devant et derrière pour privilégier le confort lors des soins. « La manipulation des animaux est très facile et c’est confortable pour circuler » commente Anne. De grandes fenêtres laissent passer la lumière naturelle, avec un éclairage économe sous forme de Led.

Pour l’agricultrice comme pour sa salariée : « c’est sympa de travailler dans une salle très claire avec vue sur l’extérieur. Nous sommes moins oppressées et plus proches des animaux. » Depuis le référencement au cahier des charges QT, l’équipe utilise également un antidouleur préopératoire à la castration. « Les porcelets sont plus zen et retournent plus vite à la tétée. Le constat est très probant y compris sur les problèmes d’arthrite qui ont baissé d’un tiers. »
 

Imprimer

Vous aimerez aussi

Article

Biodiversité : elle intéresse l’industrie aussi

C’est une première en Côtes-d’Armor ! L’association VivArmor Nature et Le Gouessant ont entrepris une enquête sur la biodiversité du site industriel de Saint-Aaron.

Lire l’article
Article

Découvrez l’épisode 2 de la web-série Fermes 4 soleils 

Rencontre avec Fabrice, éleveur de porcs et producteur de céréales en Bretagne.

Lire l’article
Article

Nouvelle maternité en faveur du bien-être des porcs

Chez Anne et Philippe Perrot, gérants d’un atelier de 450 truies à Plourhan (22), les truies et porcelets profitent de leur nouvelle maternité en faveur du bien-être animal.

Lire l’article

Partagez ce contenu sur les réseaux sociaux :