Les Actualités

L’emploi saisonnier : un contrat gagnant-gagnant

Le Gouessant accueille chaque été plus de 90 collaborateurs en emploi saisonnier. Un contrat de travail gagnant-gagnant qui permet au Groupe de faire face efficacement à la hausse d’activité en saison ou aux remplacement des congés et de contribuer à l’économie du territoire.

Une production rythmée par les saisons

L’agriculture est un secteur d’activité soumis au rythme des saisons. Le Gouessant n’échappe pas à la règle. En 2015, plus de 140 000 tonnes de céréales ont été collectées sur la seule période de juillet-août. Pour garantir une organisation efficace et performante, le Groupe recrute chaque année plus de 90 collaborateurs en période estivale. Cette hausse ponctuelle des effectifs contribue aussi à l’économie et la vitalité du territoire.

Recruter, intégrer, fidéliser

L’enjeu est de recruter du personnel compétent dans des métiers diversifiés (collecte, usine, magasin, réception, comptabilité…). Ainsi, nous avons mis en place une politique de recrutement qui débute dès le mois de février, avec une participation au Forum des Emplois Saisonniers à Lamballe.

Après le recrutement vient l’intégration. Au Gouessant, nous savons à quel point cette étape est déterminante et constitue la clef d’une collaboration réussie. C’est pourquoi nous retrouvons tous les saisonniers lors d’une demi-journée d’intégration qui se déroule au siège social. Au programme : découverte du Groupe, remise des équipements de protection, formation à la sécurité et signature des contrats.

Aujourd’hui, Le Gouessant va encore plus loin dans la gestion de ses ressources humaines et met en œuvre une politique de fidélisation du personnel saisonnier. Préserver les compétences indispensables à l’entreprise pour faire face efficacement à la hausse d’activité en saison est tout l’enjeu du Groupe. C’est pourquoi chaque année, nous favorisons la réembauche des précédents saisonniers et proposons à nos stagiaires et alternants, en fonction des besoins de chaque service, un emploi d’été à la clef.

Rencontres avec Alexia et Hubert…

renouard-alexia-collecte (3)Alexia, 20 ans, étudiante infirmière, à la collecte pour la 3ème année consécutive :

« Au fil du temps, on commence à connaître les agriculteurs. L’entente est vraiment bonne, c’est ce qui me plait. Et puis maintenant je suis totalement autonome, j’accompagne les nouveaux saisonniers sur le poste car il y a quand même des spécificités à maîtriser, et j’ai aussi été formée aux factures de façon à pouvoir intervenir au magasin. Je deviens polyvalente ! »

 

Hubert, 20 ans, étudiant en DSC00162DUT GEA, à la facturation Volaille après un stage de 3 mois :

« J’avais hâte de commencer l’aventure et l’équipe m’a beaucoup accompagné dans mes premiers pas. Aujourd’hui, je suis quasiment autonome. Je crée le dossier éleveur et le suis jusqu’à sa clôture. C’est passionnant de voir toutes les ressources qui sont engagées. Car derrière ces chiffres, il y a des éleveurs, des transporteurs, des techniciens, des comptables… »

Imprimer

Vous aimerez aussi

Article

Conversion : ils transforment leur bâtiment pondeuses standards

Après avoir mûrement réfléchi leur projet de transformation de l’atelier pondeuses cages, Isabelle et Yann Bourgès ont ouvert les portes de leur bâtiment rénové en poules biologiques.

Lire l’article
Article

Terres de Breizh se fait une place dans le bio

TERRES de BREIZH pénètre le marché Bio de la grande distribution et des réseaux spécialisés avec sa barquette de pommes de terre bretonnes Bio.

Lire l’article
Article

Des méthodes d’élevage alternatives pour réduire les antibiotiques

En supprimant le recours systématique aux antibiotiques, les éleveurs contribuent à améliorer la santé de chacun et à préserver les générations futures de l’antibiotique.

Lire l’article

Partagez ce contenu sur les réseaux sociaux :