Les Actualités

Le PSP: une innovation du Gouessant

Le PSP est un programme d’alimentation en soupe des porcs charcutiers prenant en compte leur spécificité génétique afin de maximiser leurs performances technico-économiques.

Selon le type génétique, les porcs présentent des différences de précocité de croissance. Les objectifs des éleveurs varient suivant la conduite d’élevage, le nombre de places disponibles,le matériel… Il en résulte des recommandatiPSPLeGouessant3-1 (1)ons alimentaires différenciées pour exprimer le potentiel optimal des animaux : choix d’aliments, courbe d’alimentation, nombre de repas et taux de dilution spécifiques en croissance et en finition.

La prise en compte de ces éléments a donné naissance au PSP (Programme Soupe Personnalisé). Le PSP, testé dans 12 élevages, a permis de faire évoluer favorablement les résultats technico-économiques dans ces élevages : gain de 0,17 en IC Technique (30-115), de 29 g/jour en GMQ (30-115) et de 0,2 en TMP. Soit un gain économique de plus de 22000 €/an pour un élevage naisseur-engraisseur de 200 truies à conjoncture équivalente.

En parallèle, l’amélioration de l’indice de consommation a réduit les rejets azotés dans l’environnement.
L’éleveur alimentant ses porcs charcutiers en soupe peut choisir le programme alimentaire PSP le plus approprié à ses objectifs, à sa génétique, à son matériel, à sa conduite… et ainsi, améliorer les performances technico-économiques de son atelier.

N’hésitez pas à en parler à votre technicien.

Imprimer

Vous aimerez aussi

Article

Le Gouessant, Coopérative par Nature, au service de ses adhérents

Lamballe, le 11 juin 2019 En 2018, le groupe coopératif Le Gouessant a réalisé un chiffre d’affaires de 538 millions € et dégagé un résultat net de 11,3 millions €, avec 4 000 adhérents et 750 salariés. Au 31 décembre 2018, le Groupe affichait un endettement financier net de 1 million d’€ et des capitaux […]

Lire l’article
Article

Le Gouessant accompagne l’essor de la Bio en Bretagne

La dynamique de conversion à l’agriculture biologique se poursuit à rythme soutenu en Bretagne. Le nombre de fermes bio a été multiplié par 3 en 10 ans dans la région et représente aujourd’hui 11,5% des exploitations bretonnes. Le Groupe coopératif Le Gouessant (Lamballe, Côtes d’Armor) accompagne cet essor au travers de sa filiale UFAB, n°1 […]

Lire l’article
Article

Une plateforme bio à Ploëzal

Pour accompagner l’essor du bio en Bretagne, l’UFAB propose à ses apporteurs un nouveau site de collecte dans les Côtes-d’Armor.

Lire l’article

Partagez ce contenu sur les réseaux sociaux :