Les Actualités

Le Gouessant Légumes se met au bio

Récemment certifiée Bio, notre unité de transformation de légumes implantée à Lamballe dans les Côtes d'Armor (22) vient de lancer ses premières fabrications. L’unité frais emboîte le pas avec le développement d’une gamme Bio en négoce.

Légumes transformés

Le Gouessant Légumes s’ouvre de nouveaux débouchés avec la certification de son unité de transformation. Les premières fabrications, des cubes précuits de pommes de terre entrant dans la fabrication de plats cuisinés, ont démarré il y a peu. Cette diversification, qui en appellera d’autres, est le fruit d’un partenariat durable entre Le Gouessant, 5 producteurs vendéens spécialistes de légumes Bio qui travaillent en circuit court et un industriel agroalimentaire leader en France dans le secteur de la charcuterie-salaison.

Côté frais

L’unité frais n’est pas en reste. La station de conditionnement, récemment certifiée en négoce de légumes Bio, a lancé une
gamme qui démarre fort :

  • 1 référence de pommes de terre Bio TERRES de BREIZH ;
  • 2 références de pommes de terre Bio sous sa nouvelle marque Légum’Party ;
  • des carottes et oignons à destination de centrales de distribution et de grossistes sous marque Le Gouessant.

L’accueil de ces nouveaux produits est très favorable dans le contexte de l’essor de l’alimentation Bio en France. Le Gouessant Légumes compte capitaliser sur ces succès pour augmenter ses ventes sur ce segment porteur.

Imprimer

Vous aimerez aussi

Article

Conversion : ils transforment leur bâtiment pondeuses standards

Après avoir mûrement réfléchi leur projet de transformation de l’atelier pondeuses cages, Isabelle et Yann Bourgès ont ouvert les portes de leur bâtiment rénové en poules biologiques.

Lire l’article
Article

Terres de Breizh se fait une place dans le bio

TERRES de BREIZH pénètre le marché Bio de la grande distribution et des réseaux spécialisés avec sa barquette de pommes de terre bretonnes Bio.

Lire l’article
Article

Des méthodes d’élevage alternatives pour réduire les antibiotiques

En supprimant le recours systématique aux antibiotiques, les éleveurs contribuent à améliorer la santé de chacun et à préserver les générations futures de l’antibiotique.

Lire l’article

Partagez ce contenu sur les réseaux sociaux :