Les Actualités

Le Gouessant lance le 1er jambon 100 % Breton

Lamballe, le 8 mars 2016, Le Gouessant a dévoilé le tout premier jambon garanti 100 % breton commercialisé sous sa marque « TERRES de BREIZH ». Produit exclusivement à partir de porcs nés et élevés en Bretagne, abattus et transformés en Bretagne, le jambon « TERRES de BREIZH » se positionne dans l’univers des jambons de qualité supérieure.

En s’affichant comme « le bon jambon breton », le jambon « TERRES de BREIZH » entend d’emblée afficher la qualité de sa viande mais aussi ses qualités organoleptiques. Le jambon « TERRES de BREIZH » est en effet issu des élevages du réseau des FERMES des 4 SOLEILS qui garantissent une alimentation saine et de qualité mais aussi le respect des normes environnementales et le bien-être animal.

Développé selon une méthode originale issue de la tradition bretonne, le jambon « TERRES de BREIZH » est un jambon goûteux qui donne du plaisir en bouche avec ses tranches bien épaisses : 50 gr contre 40 pour ses concurrents.

Le jambon « TERRES de BREIZH » sera commercialisé sans couenne en conditionnements de 2, 4 et 6 tranches.

Voir le communiqué de presse.

Cake jambon et pack jambon TdB

Imprimer

Vous aimerez aussi

Article

Le Gouessant, Coopérative par Nature, au service de ses adhérents

En 2018, le groupe coopératif Le Gouessant a réalisé un chiffre d’affaires de 538 millions € et dégagé un résultat net de 11,3 millions €, avec 4 000 adhérents et 750 salariés

Lire l’article
Article

Le Gouessant accompagne l’essor de la Bio en Bretagne

La dynamique de conversion à l’agriculture biologique se poursuit à rythme soutenu en Bretagne. Le nombre de fermes bio a été multiplié par 3 en 10 ans dans la région et représente aujourd’hui 11,5% des exploitations bretonnes. Le Groupe coopératif Le Gouessant (Lamballe, Côtes d’Armor) accompagne cet essor au travers de sa filiale UFAB, n°1 […]

Lire l’article
Article

Compétences et performance, un engagement de progrès partagé

Le Gouessant renforce son accompagnement auprès des collaborateurs et met en place un dispositif de formation spécifique.

Lire l’article

Partagez ce contenu sur les réseaux sociaux :