Les Actualités

Certification Iso 50001

Le Gouessant est le premier fabricant d’aliments du bétail de France à être reconnu pour sa maîtrise des consommations énergétiques par la norme internationale ISO 50001. Les usines de Saint-Gérand, Lamballe, Craon, Noyal sur Vilaine, Saint-Aaron et Montauban ont vu leur travail, en matière de compétitivité et de développement durable, récompensé.

Avant d’obtenir la certification Iso 50001, les équipes du Gouessant ont engagé un long travail préparatoire. Il s’est déroulé en 4 phases :

4366 Montauban

L’usine de Montauban, l’un des six sites du Gouessant a avoir été certifié ISO 50001

  • Le diagnostic énergétique (dont le premier a été réalisé en 2007),
  • la pose de compteurs électriques, gaz et de nombreux capteurs pour mesurer les consommations sur les outils de production,
  • la mise en place d’indicateurs de suivi et la réalisation d’actions de maîtrise de l’énergie,
  • l’audit de certification ISO 50001.

À l’issue de ce processus d’obtention, la certification ISO 50001 a été attribuée aux usines pour une durée de 3 ans. Au terme de cette période, un nouvel audit devra être effectué pour reconduire la certification. De plus, chaque année, un audit de contrôle est mené au sein des usines.

Un double intérêt

Pour notre coopérative, cette certification présente plusieurs avantages. L’environnement et la maîtrise des énergies sont, depuis longtemps, des préoccupations majeures. Obtenir cette certification, et donc la reconnaissance de notre système de management de l’énergie, renforce notre volonté de promouvoir une agriculture durable en Bretagne, au travers du réseau des Fermes des 4 Soleils et de sa marque régionale TERRES de BREIZH. En interne, l’intérêt de cette reconnaissance est double. Le travail sur le management de l’énergie participe à l’amélioration de la compétitivité des usines et à la réduction de l’empreinte environnementale des activités.

Des avancées concrètes

Voici quelques exemples d’actions concrètes liées au management de l’énergie menées au sein des usines:

  • L’usine Afaq_9001d’aliments pour poissons de Saint-Aaron, a choisi d’acheter de l’électricité « verte » auprès de GDF (certifiée d’origine renouvelable par la production des barrages du Rhône). Le but est d’accentuer la dimension développement durable de nos aliments bio et, plus globalement, de souligner les avancées environnementales de l’aquaculture.
  • Nous avons remplacé les centrales de production d’air comprimé de trois sites. Cela nous a permis de diviser par 2 notre consommation électrique pour ce poste. L’économie réalisée est équivalente à la consommation annuelle de 25 foyers.
  • L’adoption d’une nouvelle technologie de moteur nous a permis, sur un site, de réduire de 10 % notre consommation électrique, soit l’équivalent de la consommation moyenne de 50 foyers.
  • Aujourd’hui, la consommation énergétique de nos 4 principaux sites est équivalente à la consommation d’une ville de 11 600 habitants (avec des foyers de 4 personnes se chauffant à l’électricité). Avec les actions d’économies d’énergie et nos négociations sur les achats d’électricité et gaz, nous avons pu alléger de 15 % notre facture énergétique soit l’équivalent de la consommation des foyers des salariés du Gouessant.

En nous engageant en pionnier dans une gestion efficace de l’énergie, nous nous attachons à réduire notre consommation de ressources. Cette démarche de développement durable s’inscrit tout à fait dans la politique de Responsabilité Sociétale du groupe Gouessant. Elle est en cohérence avec nos valeurs coopératives, et reflète notre volonté de pérenniser une agriculture aussi rentable que responsable.

Imprimer

Vous aimerez aussi

Article

Le 29 juin à Bréhand : vente de génisses d’élite

Ils sont passionnés d’élevage et entreprenants. Trois étudiants organisent, le 29 juin prochain, une vente prestigieuse de génétique bovine dans l’exploitation familiale de l’un d’entre eux.

Lire l’article
Article

Vu dans Linéaires : le jambon de chez nous

Ils ont trouvé un bon moyen de se différencier dans un rayon jambon qui laisse peu de place…

Lire l’article
Article

Les journées qui rendent la route plus sûre

Chaque jour, nos collaborateurs donnent le meilleur d’eux-mêmes. Ils sont notre première richesse. Mais cette quête de performance ne doit pas les conduire à prendre des risques au volant.

Lire l’article

Partagez ce contenu sur les réseaux sociaux :