Les Actualités

Le drone pour une agriculture de précision

L'agriculture de précision gagne du terrain. Pour tirer le meilleur parti des nouvelles technologies appliquées à la conduite des cultures, Le Gouessant propose une prestation globale : Modul’Drone. Elle comprend le survol des parcelles par drone et la cartographie détaillée, suivis d’un épandage par modulation. À la clé : des bénéfices agronomiques, économiques et environnementaux.

Pour la prochaine campagne de colza et de céréales à paille, Le Gouessant table sur un développement des surfaces pilotées par drones. « Ces deux dernières années, les cartographies parcellaires ont été extrêmement riches d’enseignements. Il convient aujourd’hui de mieux les valoriser pour aller vers encore plus de précision au bénéfice des agriculteurs et de l’environnement » estime Pierrick Sorgniard, responsable du service Agroenvironnement. Pour ce faire, la Coopérative développe, avec des partenaires locaux reconnus, une prestation globale permettant « d’appliquer la bonne dose, au bon endroit, au bon moment. »

Un gain de temps et d’argent

Le survol des parcelles sera assuré, comme l’année dernière, par la société ETA Hamon Drone Bretagne Épandage (Pédernec). Cette entreprise, pionnière et experte des nouvelles technologies au champ, a survolé 16 000 hectares entre Bretagne et Normandie en 2017. L’interprétation des cartographies détaillées fera l’objet d’un échange entre l’exploitant et son technicien référent afin d’adapter le conseil à la situation rencontrée.

Selon les derniers résultats d’essais, fournis par Airinov, le drone et la modulation permettraient un gain moyen de 4,9 quintaux/ha en colza, de 4 quintaux/ha en orge et de 4,7 quintaux/ha en blé. Au-delà du rendement, la fertilisation de précision améliore le taux de protéines à la récolte.

Imprimer

Vous aimerez aussi

Article

Nos éleveurs prennent la parole dans la web-série Fermes 4 soleils

Découvrez ou redécouvrez leur quotidien !

Lire l’article
Article

Vie du sol : de l’intérêt de se mettre « aux vers »

Ils paraissent insignifiants, mais les apparences sont parfois trompeuses ! Les vers de terre sont essentiels à la vie des sols. Mais comment ces lombriciens fonctionnent-ils ?

Lire l’article
Article

20 tonnes de légumes pour les Restos du Cœur

Partenaire des Restos du Cœur depuis plus de 15 ans, Le Gouessant distribue à l’association bénévole entre 15 et 20 tonnes de pommes de terre chaque hiver, sur la période de novembre à mars.

Lire l’article

Partagez ce contenu sur les réseaux sociaux :