Les Dossiers

SPACE : une faim d’avenir communicative

La 31ème édition du Space a renoué avec une forte affluence. Le carrefour, toujours plus international, des productions animales a donné une image moderne et décomplexée de l’agriculture. Le Groupe Le Gouessant y a contribué en communiquant sur la fierté coopérative et sur sa capacité à innover.

Trente ans après sa première édition, le Space a bien grandi et ne cesse de nous étonner par la diversité de ses propositions. Malgré une conjoncture mitigée dans le monde de l’élevage, l’ambiance dans les allées semblait plus gaie et sereine que les deux années précédentes. Le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Stéphane Travert, s’est même offert 6 heures de bain de foule. Du jamais vu !

Visite surprise

« L’espace pour demain », dédié aux intérêts de la robotique, les conférences de haut vol, la qualité des animations et des stands ont véhiculé l’image d’une agriculture qui va de l’avant. C’était le cas sur le stand lumineux et spacieux du Gouessant qui arborait, sur des portraits souriants, la nouvelle signature « Coopérative par nature. »

La fréquentation y était à son comble à l’heure de midi, où les adhérents ont pu se délecter d’une nouvelle recette TERRES DE BREIZH spécialement conçue pour l’occasion : des saucisses apéritives de volaille, porc et légumes.

La vitrine de la marque, qui s’enrichit chaque année de nouveaux produits et donc de nouveaux débouchés pour les éleveurs des Fermes 4 Soleils, n’a pas manqué d’attirer l’attention des dirigeants de Produit en Bretagne lors de leur visite surprise.

Des surprises, il y en avait également pour les éleveurs travaillant avec le service Porcs et Agrifa qui présentaient un produit inédit : le Gully Crème. Ce complément alimentaire pour porcelets préparé à partir de coproduits sécurise la phase délicate du sevrage.

Les échanges cordiaux entre adhérents et salariés se sont prolongés durant les quatre jours de salon. Une sympathique parenthèse avant une rentrée chargée.

La Coopérative sous les projecteurs

Durant le salon, le Groupe a pris la parole à plusieurs reprises dans les médias. Le président Patrick Fairier a donné une interview à France 2 sur le thème de l’écotaxe. Il a également signé la déclaration d’engagement des coopératives et de leurs adhérents dans les filières bio françaises, officialisée sous l’égide de Coop de France.

Pour sa « première rentrée des classes », notre nouveau directeur Rémi Cristoforetti a eu les honneurs du quotidien Space Infos, où il s’est exprimé sur « les formidables opportunités de l’aquaculture. » Il a aussi participé au plateau TV du Village by CA, retransmis sur la chaîne de télévision locale TVR.

Le service Ressources humaines, l’encadrement et le cabinet de recrutement Kervadec se sont relayés pour assurer une permanence au jobdating le mercredi et le jeudi, recevant une bonne cinquantaine de candidats.

Le Gouessant, on en parle et ça vous parle !

S’ouvrir des horizons

Newborn Animal Care et Gouessant Export faisaient, comme à l’accoutumée, stand commun au cœur du hall 9. Ces deux filiales à vocation internationale étaient rejointes cette année par Le Gouessant Aquaculture, seul et unique fabricant d’aliments poissons exposant au Space. « Notre présence, à proximité du pôle aquaculture, doit permettre de consolider notre notoriété en France auprès des professeurs, des étudiants et des professionnels de la filière, mais aussi et surtout à augmenter notre visibilité à l’export pour, d’ici quelques mois, franchir la barre de 30 % de chiffre d’affaires à l’international » confiait François Ferrand, technico-commercial Le Gouessant Aquaculture.

Repères

  • 1440 exposants
  • 70 débats et conférences
  • 114000 visiteurs dont 14000 internationaux avec 110 pays représentés dont des délégations en provenance d’Iran, Russie, Asie du Sud Est, Afrique de l’Ouest…

Prenez date

L’édition 2018 aura lieu du 11 au 14 septembre prochains.

Imprimer

Vous aimerez aussi

Article

Des audits pour continuer à progresser dans les élevages

SYPROPorcs lance une campagne d’audits de progrès en élevages porcins. Zoom sur ce projet ambitieux.

Lire l’article
Article

Ergonomie du travail : ils testent le bureau assis-debout

Faire appel à l’ergonomie au sein de l’entreprise, un choix validé par Le Gouessant avec le bureau assis-debout. Conçu pour favoriser le mouvement, ce bureau motorisé et réglable en hauteur permet de passer de la position assise à debout rapidement. Une idée simple, testée et approuvée par nos équipes !

Lire l’article
Article

Diversification : ils développent une nouvelle activité en pondeuses

Producteurs de lait et de légumes de plein champ, Ronan et Yves Kerrien ont choisi de diversifier leurs activités par la construction d’un bâtiment de 30 000 poules pondeuses plein air.

Lire l’article

Partagez ce contenu sur les réseaux sociaux :