Les Dossiers

Légumes frais cuits prêts à l’emploi : Le Gouessant a un bel appétit de conquête

Le groupe coopératif breton Le Gouessant croit en l’avenir des légumes frais cuits prêts à l’emploi. Son Pôle alimentaire vient d’investir près de 3 millions d’euros dans la montée en puissance de l’unité de transformation de légumes basée à Lamballe (Côtes d’Armor).

legumes transo

Les légumes prêts à l’emploi ont le vent en poupe. Ils grignotent des parts de marché sur les légumes première gamme (en l’état) dont la consommation décroît de 5 % par an, mais aussi sur les produits carnés dans la mouvance de la végétalisation de l’alimentation. Cette tendance structurelle, liée à l’évolution de nos modes de vie, n’a pas échappé au Groupe Le Gouessant. La Coopérative mise sur son activité historique dans le secteur des légumes pour s’assurer de nouveaux relais de croissance sous sa marque Légum’Party.

Son unité de transformation vient de faire l’objet d’un important plan de modernisation. Près de 3 millions d’euros ont été investis pour élargir la gamme de produits proposés, et augmenter la capacité de production annuelle de 7 000 à 20 000 tonnes.

Une large gamme de présentations

Jusque-là, l’unité de transformation de légumes commercialisait des cubes de pommes de terre frais
et cuits auprès des industries agroalimentaires (IAA). Elle développe désormais auprès des IAA, mais
également de la restauration commerciale et chaînée, une gamme de légumes blanchis, précuits et
cuits : pommes de terre, carottes, navets, patates douces, panais, etc. sous différentes présentations :
cubes, lamelles, frites, wedges (quartiers de pommes de terre), demi-légumes, légumes entiers…

legumes-frais-cuits-legum-party

Des qualités organoleptiques préservées

usine transfo Le Gouessant

L’unité de transformation de légumes du Pôle alimentaire utilise un process unique qui garantit les qualités organoleptiques des légumes. Ils font l’objet d’un traitement à la vapeur sans aucun ajout de matière grasse, ni pasteurisation à haute température, ni stérilisation, et sans aucun additif ni conservateur.

La ligne automatisée ultra performante est équipée d’une coupe canon*, d’un détecteur de métal, d’un trieur optique couleurs de dernière génération améliorant l’homogénéité des fabrications et le rendement matière.

Pour la sécurité et le bien-être du personnel, la zone de conditionnement est équipée d’un bras robotisé qui facilite la palettisation et limite le port de charges.

Un approvisionnement local

Pour approvisionner son unité de transformation, Le Gouessant privilégie les apports de ses coopérateurs adhérents, accompagnés par le service technique de la sélection des plants jusqu’à la récolte.

En complément, des achats locaux et nationaux sont réalisés auprès de coopératives et de producteurs certifiés Globalgap (référentiel de traçabilité et de sécurité alimentaire reconnu au niveau international). Les légumes transformés présentent donc des garanties d’origine Bretagne et France.

L’usine bénéficie en outre de l’agrément Bio pour le développement de ses gammes de produits.

* La coupe canon permet, par propulsion hydraulique, de produire des bâtonnets carrés ou rectangulaires, des tranches longitudinales ou des segments en remplaçant les têtes de coupe sur la machine.

 

Imprimer

Vous aimerez aussi

Article

Journée Mondiale de l’œuf : on vous dit tout !

Le 12 octobre 2012 est la Journée mondiale de l’œuf ; l’occasion d’en apprendre plus sur cette source excellente et abordable de protéine.

Lire l’article
Article

Découvrez l’épisode 3 de la web-série Fermes 4 soleils 

Rencontre avec Cyril et Fabrice, éleveurs de vaches laitières, en Bretagne.

Lire l’article
Article

Une collecte 2018 rapide et qualitative, des rendements en baisse

En 2018, le Groupe Le Gouessant a engrangé 130 000 tonnes de céréales à paille et oléoprotéagineux, soit 20 % de moins qu’en 2017.

Lire l’article

Partagez ce contenu sur les réseaux sociaux :