Les Dossiers

Crise porcine : Le Gouessant mobilise plus de deux millions d’euros pour soutenir ses adhérents

À situation exceptionnelle, mesure exceptionnelle. Le groupe coopératif Gouessant vient de mobiliser 2,2 millions d’euros pour apporter une bouffée d’oxygène à ses adhérents éleveurs de porcs malmenés par la crise.

En production porcine, tous les voyants sont au rouge en ce premier trimestre 2019. Les éleveurs sont à la peine et les trésoreries d’exploitation exsangues. Le ratio prix du marché sur prix d’aliment est à son plus bas niveau jamais atteint. Cet effet ciseau s’explique par un cours du porc déprimé depuis des mois et un prix d’aliment élevé en raison de la hausse des cours des matières premières. De plus, la consommation de viande de porcs a diminué en France de 13 % ces dix dernières années. Plusieurs raisons expliquent ce recul : la concurrence entre les viandes, les changements de modes de consommation (nomadisme, snacking, restauration hors domicile), le flexitarisme, les questions ethniques et religieuses…

20 euros/tonne d’aliment

Dans ce contexte particulièrement difficile pour les éleveurs, le Conseil d’administration de la Coopérative Le Gouessant a décidé d’apporter un soutien exceptionnel à ses adhérents. Cette aide prend la forme d’une avance de trésorerie sur 12 mois sans intérêt. Elle équivaut à 20 € par tonne d’aliment consommé sur 3 mois et représentera pour la Coopérative Le Gouessant 1,1 million d’euros. Cette disposition est mise en place dès ce mois de mars.

La Coopérative met également en place un règlement anticipé d’une semaine des porcs charcutiers. Cette mesure supplémentaire en cours de déploiement représente 1,1 million d’euros additionnels de trésorerie pour nos éleveurs, au travers de notre organisation de producteurs Syproporcs.

Soutenir une filière locale

Nos équipes sont aussi mobilisées pour accompagner nos éleveurs et adhérents tant dans l’amélioration des performances technico-économiques que dans l’analyse, au cas par cas, des situations les plus difficiles.

Nous tenons à remercier tous nos concitoyens qui soutiennent notre filière en étant attentifs à consommer un porc issu de nos régions. C’est par la consommation et la valeur payée à nos éleveurs que viendra l’issue de cette crise.

La Coopérative Le Gouessant a toujours aidé ses adhérents à passer les caps difficiles. C’est en tant que « Coopérative par Nature » qu’elle met en place ces initiatives afin de préserver l’avenir d’une agriculture plurielle et durable en Bretagne et dans le Grand Ouest.

« Il me semble naturel et essentiel que, dans ces moments difficiles, la Coopérative, dans son ensemble, soit solidaire des éleveurs de porcs. »

Thomas Couëpel, président

« La conjonction exceptionnelle d’un prix de marché bas et d’un cours élevé des matières premières est insupportable durablement pour les producteurs. Dans ce contexte, Le Gouessant, dans le plus pur esprit coopératif, apporte son soutien à ses adhérents et les remercie pour leur fidélité. »

Yann Renouvel, directeur du pôle animal et végétal  

Imprimer

Vous aimerez aussi

Article

Qualité de vie au travail : les chemins de l’action

Une soixantaine de collaborateurs s’implique dans la démarche participative de réflexion et d’actions mise en place par Le Gouessant autour de l’amélioration des conditions de vie au travail.

Lire l’article
Article

Éleveurs de chèvres : « Heureux de notre choix de vie »

« Petite, je me suis toujours dit qu’un jour j’élèverais des chèvres. » Portrait de Héloïse Mathé, éleveuse de chèvre à Arzano (29) avec son compagnon Cyril.

Lire l’article
Article

SYPROporcs agile face à la crise

SYPROporcs démarre 2019 en confiance, avec une trentaine de nouveaux adhérents, séduits par la diversité des filières de valorisation proposées.

Lire l’article

Partagez ce contenu sur les réseaux sociaux :