La réduction des médicaments en élevage

La réduction des médicaments dans les élevages est aussi l’une des préoccupations de la Coopérative Le Gouessant. Un important travail de recherche et développement a été effectué pour proposer des formulations adaptées aux élevages et sécurisantes.

Réduire les médicaments en élevage, cela nécessite de travailler sur différents leviers tels que le choix des matières premières et des additifs ou encore sur l’équilibre nutritionnels des animaux. En plus de cela, il est nécessaire de proposer un accompagnement technique aux éleveurs grâce à l’appUntitled-1ui des techniciens et des vétérinaires qui sont en mesure d’identifier des facteurs de risques dans les élevages via des audits. Ils formeront et sensibiliseront également les éleveurs aux bonnes pratiques des règles d’hygiène selon le concept « Prévalia » mis en place depuis 2012.

Pour réduire les antibiotiques par les méthodes alternatives à base de phytothérapie et homéopathie et lutte contre l’antibio-résistance, les principales méthodes utilisées sont le transfert de la technologie bio sur les productions standards, la prescription des autovaccins et la substitution des antibiotiques par des produits nutritionnels en volailles de ponte et en porcelet.

Pour en savoir +
Imprimer

Vous aimerez aussi

Article

Juliette Marque, son audace !

Rencontre avec Juliette qui a intégré les équipés de Newborn Animal Care en VIE (Volontariat International en Entreprise) avec pour mission de développer le marché asiatique.

Lire l’article
Article

Des insectes bientôt au menu

Le Gouessant Aquaculture expérimente l’introduction de farines d’insectes dans les aliments pour truites. Les explications de Louis Lesur, ingénieur recherche, développement et formulation sur l’intérêt de cette surprenante matière première. 1 2 Dans quel cadre s’inscrivent vos recherches ? Louis Lesur : « Il y a encore quelques années de cela, les farines de poissons constituaient la […]

Lire l’article
Article

Qualité de vie au travail : les chemins de l’action

Une soixantaine de collaborateurs s’implique dans la démarche participative de réflexion et d’actions mise en place par Le Gouessant autour de l’amélioration des conditions de vie au travail.

Lire l’article

Partagez ce contenu sur les réseaux sociaux :