Les Actualités

Des « STARS » sur la voie lactée

Entrez dans le sillage de « STAR », la nouvelle gamme d’aliments pour vaches laitières du Gouessant.

visuel-plaquette-star1

La voie lactée est pleine d’étoiles, entendez de stars, qui brillent au firmament à l’image du Magnum Futur Star, leader des aliments pour génisses dans l’Ouest. Voilà un an que le service Ruminants du Gouessant, en collaboration avec la recherche et développement du Groupe et ses firmes services partenaires, travaille à la refonte de sa gamme d’aliments pour vaches laitières.

Lancée début mai avec le préfixe étendard « STAR », elle comporte une quarantaine de références qui s’adaptent à tous les types de rations et d’exigences de performance.

 

Viser l’efficience économique

Jean-François Hervieux, responsable Ruminants, revient sur l’objectif principal de ce changement : « dans le contexte tendu de l’après-quota, les producteurs laitiers doivent plus que jamais viser l’efficience technico-économique pour préserver leur revenu.

C’est cette préoccupation qui nous a guidé dans l’élaboration de la nouvelle gamme STAR. Nous nous sommes également attachés à clarifier notre offre, en la rendant plus lisible. Auparavant, il y avait pléthore de produits, dont certains redondants, avec des dénominations différentes et quelquefois peu d’écart de formulation. Aujourd’hui, nous avons resserré la gamme, en la construisant sur des bases claires et explicites. Nous lui avons donné le nom de famille STAR qui a contribué à forger la notoriété des aliments Ruminants du Gouessant. »

Les adhérents et clients ont été personnellement informés par courrier du lancement de la gamme.  Chacun a reçu une grille d’équivalence entre les anciens aliments consommés par ses animaux et les nouveaux.

Une famille, trois segment

« C’est simple ! s’exclame Jean-François Hervieux. La gamme STAR comporte 3 segments couvrant les correcteurs protéiques et les concentrés de production :

  • Les standards : PREMIO en correcteurs protéiques et LAC en concentrés de production sont régulièrement optimisés. Ils satisferont les éleveurs recherchant le meilleur rapport qualité/prix ;
  • Les techniques : MAX pour les correcteurs protéiques et NRJ pour les concentrés de production sont notre cœur de gamme. Ils optimisent la régularité, la sécurité et la fiabilité. De quoi satisfaire les éleveurs exigeants pour leur troupeau et leurs performances économiques ;
  • Les hauts de gamme : ELYT pour les correcteurs protéiques et BOOST pour les concentrés de production qui allient innovations et haut niveau de performance.couv book TC

La dernière partie des noms se retrouve généralement dans au minimum 2 des 3 familles qui portent les caractéristiques nutritionnelles des aliments. »

En matière de formulation, Le Gouessant a, comme toujours, visé la précision pour améliorer les performances en élevage. « Nous avons fait évoluer notre système de rationnement en tenant compte de l’équilibre digestif du rumen à 4 heures « SYNERGIE 4 », en complément de notre critère d’équilibre à 6 heures « SYNCHROPANSE ». Ce nouveau critère permet de renforcer l’efficacité alimentaire en s’assurant que tous les constituants de la ration optimisent l’équilibre protéine soluble/énergie rapide nécessaire pour un parfait fonctionnement du rumen. »

Les bénéfices de cette avancée scientifique et de la nouvelle gamme pourront être mesurés en temps réel sur le terrain grâce à EASY MAP, le nouvel outil de pilotage des ateliers laitiers développé par Le Gouessant.

Téléchargez la plaquette STAR !

Imprimer

Vous aimerez aussi

Article

Le 29 juin à Bréhand : vente de génisses d’élite

Ils sont passionnés d’élevage et entreprenants. Trois étudiants organisent, le 29 juin prochain, une vente prestigieuse de génétique bovine dans l’exploitation familiale de l’un d’entre eux.

Lire l’article
Article

Vu dans Linéaires : le jambon de chez nous

Ils ont trouvé un bon moyen de se différencier dans un rayon jambon qui laisse peu de place…

Lire l’article
Article

Les journées qui rendent la route plus sûre

Chaque jour, nos collaborateurs donnent le meilleur d’eux-mêmes. Ils sont notre première richesse. Mais cette quête de performance ne doit pas les conduire à prendre des risques au volant.

Lire l’article

Partagez ce contenu sur les réseaux sociaux :