Les Actualités

Des audits pour continuer à progresser dans les élevages

SYPROPorcs lance une campagne d’audits de progrès en élevages porcins. Zoom sur ce projet ambitieux.

Récemment mise à mal par les associations de défense des animaux, l’image de l’agriculture dans l’opinion publique reste bonne même si bon nombre de personnes admettent que les éleveurs doivent encore améliorer leurs pratiques sur les questions sensibles telles que le bien-être animal.

Partant de ce constat, les équipes SYPROPorcs ont lancé à la rentrée une campagne d’audits dans les élevages de porcs. « On est reparti d’une feuille blanche » nous explique Guy Legalais (directeur SYPROPorcs). « À travers ces audits, on souhaite connaître ce que font nos élevages en s’engageant et en engageant les adhérents à respecter les règles. Il s’agit d’une véritable démarche de progrès qui corrobore avec les FERMES 4 SOLEILS et TERRES de BREIZH, même si cette fois tous nos élevages sont concernés. »

Bien-être animal, qualité, traçabilité… Chaque critère réglementaire est audité. « L’objectif n’est pas de pointer du doigt l’éleveur qui fait mal, mais de l’aider à s’améliorer en définissant avec lui des priorités et des actions correctives. » Cet accompagnement est assuré par Patricia Le Feuvre (animatrice technique qualité SYPROPorcs) qui se donne 6 mois pour auditer les 200 élevages porcins du groupement.

Témoignage

Pour Patricia Le Feuvre, « L’audit est créateur de valeur ajoutée en élevage »

« L’élevage d’aujourd’hui ne doit pas se contenter de remplir un cahier des charges. Il doit s’inscrire dans un contexte d’éthique. Avec mes collègues technico-commerciaux, ma mission est de conseiller les éleveurs et de leur apporter des recommandations notamment en termes de bien-être pour tous. Cela concerne le bien-être des animaux, mais aussi celui des hommes dans leur travail au quotidien. Ces axes de travail sont primordiaux pour conserver la confiance des citoyens et consommateurs. »

Lancement au SPACE

La campagne d’audits a été lancée au SPACE. Pour l’occasion, les éleveurs se sont vus remettre une valisette de classement leur permettant de regrouper tous les documents obligatoires en cas de contrôle (autorisations d’exploitation, assurances, documents sanitaires…). Une idée simple, mais à laquelle il fallait penser pour faciliter la mise en conformité des éleveurs qui, il faut bien l’avouer, se sentent parfois un peu perdus face aux nombreuses contraintes réglementaires.

Imprimer

Vous aimerez aussi

Article

Conversion : ils transforment leur bâtiment pondeuses standards

Après avoir mûrement réfléchi leur projet de transformation de l’atelier pondeuses cages, Isabelle et Yann Bourgès ont ouvert les portes de leur bâtiment rénové en poules biologiques.

Lire l’article
Article

Terres de Breizh se fait une place dans le bio

TERRES de BREIZH pénètre le marché Bio de la grande distribution et des réseaux spécialisés avec sa barquette de pommes de terre bretonnes Bio.

Lire l’article
Article

Des méthodes d’élevage alternatives pour réduire les antibiotiques

En supprimant le recours systématique aux antibiotiques, les éleveurs contribuent à améliorer la santé de chacun et à préserver les générations futures de l’antibiotique.

Lire l’article

Partagez ce contenu sur les réseaux sociaux :