Les Actualités

Le Gouessant, Coopérative par Nature, au service de ses adhérents

En 2018, le groupe coopératif Le Gouessant a réalisé un chiffre d’affaires de 538 millions € et dégagé un résultat net de 11,3 millions €, avec 4 000 adhérents et 750 salariés. Au 31 décembre 2018, le Groupe affichait un endettement financier net de 1 million d’€ et des capitaux propres qui s’élevaient à 107 millions €.

2018, un cœur de métier en développement
Les volumes d’aliments commercialisés par Le Gouessant en 2018 ont atteint 838 240 tonnes, soit +0,9 % par rapport à 2017, dans un marché en légère décroissance.
En œuf, l’année est restée focalisée sur la transformation du marché vers les productions alternatives, tout en maintenant des cours à un niveau acceptable. L’enjeu est à venir sur ce marché avec l’arrêt des œufs code 3 (poules en cage) en coquille à partir de 2020 pour certains distributeurs.
Le Gouessant a consolidé ses positions en porc avec notamment des reprises de parts de marchés au travers de son groupement SYPROporcs qui a progressé de 20 % par rapport à 2017.
En volaille de chair, 2018 a été consacrée à la mise en place et l’accompagnement de démarches autourdu bien-être animal pour mieux intégrer les attentes sociétales avec notamment le déploiement du programme Nature d’Éleveurs.
L’activité ruminant a connu une croissance de près de 10 % et confirme la pertinence de notre offre par le rapprochement de Nutri Ouest et Le Gouessant.
L’activité biologique a poursuivi son développement avec une progression de 15 % des volumes d’aliments et des programmes d’investissements importants : augmentation de la capacité de production de l’usine de Noyal-sur-Vilaine et construction de silos pour la collecte des céréales bio à Châteaubourg.

Des relais de croissance en transformation
Sur le marché de la pomme de terre, le Pôle alimentaire a connu une année marquée par une variation des cours très importante entre les récoltes. Les investissements sont achevés dans notre atelier transformation et continuent dans l’atelier consommation. Notre marque Terres de Breizh a poursuivi sa progression (chiffre d’affaires en hausse de 17 %) et a vu le lancement d’un nouveau produit, le rôti de porc.
Les activités des Pôles nutritionnels et aquaculture ont maintenu leur performance et soutenu leur développement à l’international.

Une mission « Coopérative par nature » assumée pleinement
Fort de ses engagements et de sa volonté d’accompagner ses adhérents dans la mutation du marché agricole, Le Gouessant a mobilisé 5 millions € d’aides à l’investissement auprès de ses éleveurs sur les
deux dernières années et distribuera, sur le résultat de l’année 2018, un tiers du résultat de la coopérative, soit un montant de 2,6 millions €. Cela représente une contribution de l’ordre de 4 500€/UTH (unité de travail humain) équivalent pour chacune des filières actives. Le conseil d’administration a par ailleurs confirmé son soutien au réseau des Fermes 4 soleils en primant les éleveurs certifiés en 2018 de 1 000 €.
Cette année, la Coopérative Le Gouessant marque sa volonté d’accompagner ses adhérents et clients dans la transformation du monde agricole, en donnant toute sa dimension à son engagement « Coopérative par Nature ».

Imprimer

Vous aimerez aussi

Article

Excellence Opérationnelle : 12 leaders pour progresser ensemble

Le Gouessant a formé 12 collaborateurs à l’Excellence Opérationnelle. Les équipes peuvent désormais s’appuyer sur ces Leaders (LEO) pour entreprendre les démarches d’amélioration continue au sein du Groupe Le Gouessant.

Lire l’article
Article

Technologie NIR : les bonnes prédictions nutritionnelles

Équipé de la technologie proche infrarouge qui permet de prédire les valeurs nutritionnelles des matières premières et produits finis, Le Gouessant crée ses propres équations.

Lire l’article
Article

Agriculture & attentes sociétales : le point de vue des producteurs

Qualité de produit, proximité, transparence sur les pratiques… Comment transformer les attentes sociétales en opportunités, quel accompagnement par la coopérative ?

Lire l’article

Partagez ce contenu sur les réseaux sociaux :