Les Actualités

Collecte du maïs : meilleure qu’espérée

Les prédictions sur la collecte de maïs, qui n’étaient pas fameuses a priori, ont été démenties par les faits. La récolte extrêmement précoce se révèle globalement bonne.

Sur le terrain, les adhérents ont commencé à récolter les premières tonnes de maïs le 18 septembre, ce qui est quasiment du jamais vu ! 98 % de la collecte était réalisée fin octobre ! La météo, particulièrement clémente, a permis une bonne avancée des chantiers. Alors que tous les observateurs tablaient sur une nette baisse des volumes de 15 à 20 % en raison de la sécheresse estivale qui pouvait être préjudiciable au maïs, Le Gouessant a été agréablement surpris.

La collecte au sein du Groupe s’élève à 38 000 tonnes, contre 37 400 tonnes en 2017. Les rendements moyens constatés se situent aux alentours de 95 quintaux sec /ha. L’humidité moyenne, de 29.5 %, était particulièrement basse pour la Bretagne où elle est traditionnellement de 33 % (moyenne sur 10 ans). Cela a permis d’optimiser le débit des outils de séchage pour faire face au pic de collecte (semaines 42 et 43). Parallèlement, les apporteurs ont réalisé une économie de 3 à 4 € /tonne de frais de séchage.

Sur le plan des cours, l’abondance de la récolte de maïs américaine et ukrainienne limite à court terme tout potentiel haussier, tandis que la tension sur le bilan mondial du blé limite aussi tout potentiel baissier. La stabilité est donc de mise sur les cours pour le moment, avec toutefois des prix nettement supérieurs d’une vingtaine d’euros par rapport à la précédente campagne. 

Imprimer

Vous aimerez aussi

Article

C’est Bio la vie !

Pour son plus grand bonheur, Isabelle Bourges est passée de salariée à chef d’exploitation sur un élevage de 12 000 poules biologiques.

Lire l’article
Article

Techniques alternatives : elles tiennent le haut de l’affiche

Les adhérents du Gouessant membres du réseau Dephy ne restent pas les bras croisés face à l’agri bashing. Ils reconduisent cette année l’opération « je bine mon maïs. ».

Lire l’article
Article

Juliette Marque, son audace !

Rencontre avec Juliette qui a intégré les équipés de Newborn Animal Care en VIE (Volontariat International en Entreprise) avec pour mission de développer le marché asiatique.

Lire l’article

Partagez ce contenu sur les réseaux sociaux :