Les Actualités

Aménager son parcours de poules pondeuses

Christelle Beauverger et son mari sont à la tête d’une exploitation de légumes et œufs bio. Fidèle à ses engagements, Christelle a souhaité valoriser son parcours en y plantant différentes essences d’arbres. Le choix s’est porté principalement sur des pommiers à cidre. Et c'est tout naturellement qu'elle a souhaité accueillir une vingtaine d’éleveurs adhérents à la Coopérative Le Gouessant afin d'échanger sur le sujet.

Des idées utiles à tous

Ces journée facilitent les échanges entre éleveurs qui débattent sur des sujets concrets : quel aménagement à réaliser suivant son exploitation ? quelles essences ? de quelle façon ? pourquoi est-il nécessaire de planter un parcours ? ... autant de questions qui ont alimenté la rencontre.

Pourquoi est-ce important de planter ?

Beaucoup diront “ ce n’est qu'une question d’image ”, mais c’est bien plus intéressant que cela ! Planter des arbres sur un parcours, c’est avant tout offrir aux animaux des abris pour se protéger des prédateurs, les rassurer et les inciter à sortir plus et de façon homogène.

Les arbres, haies bocagères ou autres abris jouent également le rôle de brise-vent, apportent de l’ombre, le tout convergeant vers un bien-être de l’animal. C’est aussi remettre de la biodiversité végétale dans notre environnement. Et enfin, c'est répondre à la demande du consommateur qui, lorsqu'il achète un œuf plein air, souhaite que la poule sorte sur le parcours.

Peut-on planter tout ce que l’on veut ?

Le choix des essences d’arbres doit se faire en fonction du milieu soit du type de sol, du climat, des envies de l’éleveur et de l’entretien. Chaque parcours est unique et doit être mûrement réfléchi. Parfois, une valorisation financière des parcours peut être envisagée telle que l’agroforesterie (bois d’oeuvre, bois de chauffage, bois raméal fragmenté …).

Imprimer

Vous aimerez aussi

Article

Technologie NIR : les bonnes prédictions nutritionnelles

Équipé de la technologie proche infrarouge qui permet de prédire les valeurs nutritionnelles des matières premières et produits finis, Le Gouessant crée ses propres équations.

Lire l’article
Article

Agriculture & attentes sociétales : le point de vue des producteurs

Qualité de produit, proximité, transparence sur les pratiques… Comment transformer les attentes sociétales en opportunités, quel accompagnement par la coopérative ?

Lire l’article
Article

Le Gouessant, Coopérative par Nature, au service de ses adhérents

En 2018, le groupe coopératif Le Gouessant a réalisé un chiffre d’affaires de 538 millions € et dégagé un résultat net de 11,3 millions €, avec 4 000 adhérents et 750 salariés

Lire l’article

Partagez ce contenu sur les réseaux sociaux :