Les Actualités

Agrofournitures : les pratiques évoluent, parlons-en !

Plus de 100 adhérents ont assisté aux journées Agrofournitures en juin dernier. L’occasion de piocher des idées et des conseils pour adapter les pratiques culturales aux changements à venir.

Couverts végétaux, fertilité du sol et collections variétales

Les agriculteurs le disent « les évolutions de leur métier sont spectaculaires ». Alors, pour accompagner ses adhérents vers une agriculture de précision où la recherche du meilleur ratio intrants/extrants est au cœur du débat, le service Agrofournitures a organisé plusieurs journées d’échanges durant l'été. Au programme :

  • Couverts végétaux : couverture des sols, fertilité, structure, activité biologique… Si l’intérêt des couverts végétaux n’est plus à prouver, beaucoup s’interrogent néanmoins sur le choix des variétés qui, comme l’a rappelé le technicien, est fonction des pratiques culturales et des objectifs de l’agriculteur.
  • Fertilité des sols : en partenariat avec AGRI SYNERGIE, Guillaume Tanguy (responsable régional des ventes chez Le Gouessant) est revenu sur l’importance de l’analyse de sols pour appréhender et mettre en œuvre les bonnes pratiques agronomiques. Puis, les participants ont pu échanger sur les amendements à réserver à chaque sol.
  • Collections variétales : Le Gouessant a présenté la sélection variétale 2016 – 2017 de blé tendre d’hiver. Les adhérents présents, très participatifs, ont pu apprécier la collection de variétés sélectionnées dans le cadre d’un partenariat entre Le Gouessant et ARVALIS (institut technique au service des agriculteurs et des filières). Une cinquantaine de variétés et 220 micro parcelles ont été la base d’échanges sur l’itinéraire technique du blé.

L'importance de la qualité du semis a été soulignée de l’adaptation de la variété à la parcelle, à une date de semis ou à un précédent, mais également l’importance d’un enherbement maîtrisé. La fertilisation a été abordée, en partant du plan de fumure, des bandes de doubles densités pour terminer par l’intérêt de l’utilisation des OAD (Outils d’aide à la décision) que ce soit drone ou N Testeur pour le pilotage de l’apport de fin de cycle. Le parcours dans le bloc de variétés non traitées fongicides a été l’occasion d’apprécier le comportement des variétés face aux nombreuses maladies présentes sur l’essai (oïdium, rouille jaune et brune, septoriose, fusariose).

En souhaitant que chacun des adhérents soit reparti riche de bonnes intentions et de bonnes pratiques pour mettre en place des céréales 2017-2018 qui lui procureront de bons résultats technico économiques et une marge optimale. 

Démonstration de drone

L’utilisation du drone agricole ne relève plus d’une innovation futuriste. Elle s’est belle et bien démocratisée et cette année près de 3000 hectares ont été couverts par cette technologie chez nos adhérents. En partenariat avec l’ETA Hamon basée près de Guingamp, une démonstration de drone en vol a été proposée aux participants. Son avantage ? Offrir à l’agriculteur et au technicien une photographie précise du sol leur permettant de distribuer la bonne dose au bon endroit, au bon moment. L’objectif ? Optimiser les intrants et augmenter les rendements !

Imprimer

Vous aimerez aussi

Article

Juliette Marque, son audace !

Rencontre avec Juliette qui a intégré les équipés de Newborn Animal Care en VIE (Volontariat International en Entreprise) avec pour mission de développer le marché asiatique.

Lire l’article
Article

Des insectes bientôt au menu

Le Gouessant Aquaculture expérimente l’introduction de farines d’insectes dans les aliments pour truites. Les explications de Louis Lesur, ingénieur recherche, développement et formulation sur l’intérêt de cette surprenante matière première. 1 2 Dans quel cadre s’inscrivent vos recherches ? Louis Lesur : « Il y a encore quelques années de cela, les farines de poissons constituaient la […]

Lire l’article
Article

Qualité de vie au travail : les chemins de l’action

Une soixantaine de collaborateurs s’implique dans la démarche participative de réflexion et d’actions mise en place par Le Gouessant autour de l’amélioration des conditions de vie au travail.

Lire l’article

Partagez ce contenu sur les réseaux sociaux :