Les Actualités

Adhérents : premiers bénéficiaires des bons résultats 2016 

En 2016, Le Gouessant a réalisé un chiffre d’affaires de 521 millions d’euros et dégagé un résultat net de 12,7 millions d’euros avec 4 000 adhérents et 715 salariés.

L’activité aliment affectée par les crises porcine et laitière

La persistance de la crise porcine, sur le premier semestre de l’exercice, et les difficultés de la filière lait ont affecté la Coopérative mais la bonne tenue des autres productions, notamment de la volaille, a permis de préserver le tonnage à hauteur de 828 000 tonnes.

Dans un marché breton structurellement en baisse, il faut souligner la bonne performance des aliments biologiques en hausse de 14 %, notamment grâce au développement de la production des pondeuses. Les aliments aquacoles se maintiennent à plus de 21 000 tonnes.

À souligner, les bons résultats de notre marque TERRES de BREIZH avec le lancement de la gamme charcuterie qui nous permet d’être désormais présents dans plus de 300 magasins.

Des résultats qui bénéficient directement aux adhérents

Malgré le contexte de crise des différentes filières, Le Gouessant a dégagé un résultat net de 12,7 millions d’euros en 2016, en progression de plus de 4 millions d’euros par rapport à l’exercice précédent. L’amélioration sensible du résultat est principalement due à la conjoncture favorable en œufs sur la fin de l’exercice, au bon comportement de nos filiales spécialisées dans les nutritionnels, aux activités biologiques et aquacole ainsi qu’à la maîtrise de nos charges.

Ce résultat permet au Gouessant de continuer à renforcer sa structure financière avec un endettement net inférieur à 5 % des capitaux propres qui s’établissent à 90 millions d’euros au 31 décembre 2016, en augmentation de plus de 50 % en 5 ans.

Des performances honorables qui profitent directement aux adhérents. En effet tout au long de l’année, les adhérents du Gouessant ont bénéficié de prix extrêmement compétitifs et, d’ores et déjà d’aides diverses comme l’aide à la trésorerie en lait et l'aide crise porcine de 5€ par tonne d’aliment charcutier.

À l’issue de son assemblée générale, la Coopérative va compléter ces aides en ristournant à ses adhérents plus du quart du résultat soit la somme de 3,3 millions d’euros. 

Ces seules ristournes représentent, à titre d’exemples, en production porcine, pour un élevage de 220 truies, la somme de 10.500 €. Pour un élevage de 8 000 poules pondeuses bio, la ristourne s’élève à 6.500 €.

Les investissements s’élèvent à 13 millions d’euros

Notre politique de recherche de valeurs ajoutées nécessite de nouveaux investissements. C’est ainsi que l’enveloppe de 13 millions d’euros a été affectée en priorité aux activités biologique et aquacole ainsi qu’à la construction d’un nouveau laboratoire. Pour 2017, cette politique sera poursuivie avec un montant d’investissements de 17 millions d’euros en croissance de 30%.

Imprimer

Vous aimerez aussi

Article

Séminaire d’été : ont met les voiles !

Nos équipes ont mis les voiles vers Brest pour leur séminaire d’été. Et c’est avec un bel esprit d’équipe que ces aventuriers de l’extrême ont relevé de défi Koh Lanta.

Lire l’article
Article

Agrofournitures : les pratiques évoluent, parlons-en !

Plus de 100 adhérents ont assisté aux journées Agrofournitures en juin dernier. L’occasion de piocher des idées et des conseils pour adapter les pratiques culturales aux changements à venir.

Lire l’article
Article

Succès de Terres de Breizh aux Vieilles Charrues

Plus de 3300 festivaliers ont foulé le stand Terres de Breizh aux Vieilles Charrues.

Lire l’article

Partagez ce contenu sur les réseaux sociaux :