Productions végétales

Trois grandes activités sont regroupées sous cette appellation de « productions végétales » : les légumes, principalement les pommes de terre ; le suivi cultural et la collecte de céréales, oléagineux et protéagineux ; et l’agriculture biologique.

La production de léguPdeT-0744mes

La pomme de terre, production historique de la Coopérative Le Gouessant, est aujourd’hui encore une activité importante de la Coopérative. TERRES de BREIZH, la marque lancée en 2013 par leGroupe, contribue aujourd’hui à la pérennité de cette production et permet aux pommes de terre issue de la récolte des adhérents de la Coopérative, de trouver leur place en GMS auprès d’un large public de consommateurs.

Ainsi, en 2015, près de 24 milliers de tonnes de pommes de terre sont sorties des usines Le Gouessant pour être vendues directement aux consommateurs ou à des traiteurs chargés de l’élaboration de différents plats préparés.

Le suivi cultural et la collecte

Chez Le Gouessant, 21 techniciens experts en productions végétales travaillent au sein du service agrofournitures pour apporter leur expertise aux agriculteurs dans le suivi de leurs cultures. Répartis sur 23 dépôts, ils dispensent des conseils certifiés par le référentiel Qualité France, en prenant en compte la dimension technique, économique et environnementale avec pour objectif d’aider les adhérents à optimiser au mieux leurs revenus tout en militant pour un agriculture durable et respectueuse de l’environnement. Pour répondre à ces besoins, Le Gouessant a développé une gamme de produits sûrs et 72 services et outils adaptés aux attentes des adhérents, ainsi que des partenariats avantageux, comme par exemple avec la Coopérative Axéréal, principal fournisseur de céréales du Groupe. Dans un soucis d’innovation constante, de nombreux travaux d’expérimentation sont mis en place afin de valider de nouveaux produits et variétés ainsi que de nouvelles techniques.

23 dépôts assurent la collecte des céréales de la Coopérative Le Gouessant. En 2015, plus de 220 000 tonnes de céréales sont arrivées dans ces dépôts avant d’être transformées en aliments dans les usines de la Coopérative, vendues à des agriculteurs fabricant leur aliment à la ferme ou encore envoyées à l’export pour des activités de meunerie.

Pour retrouvez la liste des dépôts Le Gouessant, rendez-vous sur la page « contact ».

L’agriculture biologique

GrâUfab usine de Noyal-sur-Vilainece à sa fililale UFAB, et à son usine de Noyal-sur-Vilaine (35), Le Gouessant a su s’adapter aux enjeux actuels et est aujourd’hui capable de proposer aux agriculteurs des produits destinés à l’agriculture biologique.

La conduite des cultures biologiques nécessite une grande technicité, un important sens de l’anticipation et des connaissances solides en pédologie, agronomie et mécanique. Les technico-commerciaux de l’UFAB  sont donc formés pour accompagner les producteurs bio et leur proposer les services et produits dont ils ont besoin.

Et pour être toujours en phase avec cette volonté d’innovation constante, l’UFAB consacre chaque année un budget important à la recherche et au développement de nouvelles solutions pour l’agriculture biologique, afin de permettre aux agriculteurs de proposer des légumes, fruits et céréales bio de qualités.

En 2015, les volumes récoltés en bio étaient en progression par rapport aux années précédentes et ont dépassé les 9000 tonnes.

Imprimer

Vous aimerez aussi

Article

Le 29 juin à Bréhand : vente de génisses d’élite

Ils sont passionnés d’élevage et entreprenants. Trois étudiants organisent, le 29 juin prochain, une vente prestigieuse de génétique bovine dans l’exploitation familiale de l’un d’entre eux.

Lire l’article
Article

Vu dans Linéaires : le jambon de chez nous

Ils ont trouvé un bon moyen de se différencier dans un rayon jambon qui laisse peu de place…

Lire l’article
Article

Les journées qui rendent la route plus sûre

Chaque jour, nos collaborateurs donnent le meilleur d’eux-mêmes. Ils sont notre première richesse. Mais cette quête de performance ne doit pas les conduire à prendre des risques au volant.

Lire l’article

Partagez ce contenu sur les réseaux sociaux :