Les Actualités

45 embauches en 2014!

Le 8 janvier dernier, Le Gouessant accueillait ses nouveaux embauchés à l’occasion de sa traditionnelle cérémonie des vœux. Pour l’occasion, les élus locaux avaient fait le déplacement. En 2014, la coopérative a démontré, une fois encore, sa volonté de recruter de nouveaux talents. En effet, la Coopérative a accueilli 45 nouveaux embauchés au cours de l’année passée.

Elle a également donné une place importante à la formation par alternance puisque 14 jeunes ont éDSC05588té recrutés dans ce cadre au cours de 2014.Une volonté toujours plus forte de former les talents de demain et de favoriser leur intégration dans le monde du travail.

Enfin, et par ce qu’il n’y pas que les « nouveaux » qu’il faut accompagner dans leur ascension professionnelle, la Coopérative a dédié une part importante de son budget à la formation de ses collaborateurs. Plus d’un salarié sur deux a ainsi suivi une formation en 2014 afin de sécuriser son parcours, s’adapter aux évolutions de son environnement de travail ou encore répondre à des projets professionnels spécifiques.

Un engagement pour l’emploi qui prouve, cette année encore, l’attachement du Gouessant aux valeurs de travail, respect, progrès enthousiasme, simplicité et convivialité qui sont les siennes.

Imprimer

Vous aimerez aussi

Article

Responsable de magasin, un métier de passion

« Être responsable de magasin est un métier de passion qui réclame du savoir-faire et une solide connaissance du milieu » assure Olivier Julliot. Rencontre avec le « chef » du dépôt de Plumaugat (22).

Lire l’article
Article

Au GAEC de Ban : une stratégie gagnante

« Nous avons démarré une nouvelle stratégie de conduite d’élevage avec Le Gouessant en janvier 2016. Et les résultats sont là ! » s’exclament Bertrand Rouxel et Olivier Mathurin.

Lire l’article
Article

Qualité de l’eau : elle ne coule pas de source

Indispensable à la vie mais pourtant souvent négligée, la qualité de l’eau influe sur la santé et les performances animales. Rappel des fondamentaux à respecter de la source à l’abreuvoir.

Lire l’article

Partagez ce contenu sur les réseaux sociaux :