Les Actualités

38 nouveaux collaborateurs au Gouessant en 2016

En 2016, Le Gouessant a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 570 millions d’euros avec un effectif de 715 salariés. 

Pendant l’année 2016, 38 personnes (20 hommes et 18 femmes) ont été embauchées en contrat à durée indéterminée. Un peu plus de 60% de ces embauches concernent la Coopérative, le solde se répartissant dans nos diverses filiales dont un peu plus de 10% dans notre filiale Ufab spécialisée dans l’agriculture biologique. Plus de la moitié des salariés embauchés ont rejoint les équipes en charge du suivi technico-commercial des élevages mais aussi du développement de nos ventes à l’international. Un tiers a rejoint les services support tels que la gestion, formulation ou qualité et 10% a rejoint la production.

Un personnel jeune et qualifié

Les nouveaux collaborateurs du Groupe sont jeunes et qualifiés. Leur moyenne d’âge est de 32 ans et 30% d’entre eux ont moins de 25 ans.

Le niveau de qualification demeure toujours élevé : 90% des nouveaux collaborateurs est détenteur d’un diplôme égal ou supérieur au niveau BAC +2 et parmi ceux-ci près de la moitié est détenteur d’un BAC +5.

Le Gouessant parie sur la formation par alternance

Pour faire face à ses besoins croissants de personnels qualifiés, Le Gouessant a poursuivi sa politique de formations de jeunes par alternance, principalement pour les fonctions techniques et commerciales. Actuellement, 23 jeunes ont intégré ce programme dont 15 en contrat de professionnalisation et 8 en contrat d’apprentissage. Pour faciliter l’intégration de ces « alternants » chaque année plus nombreux, Le Gouessant a développé un parcours d’accompagnement et de formation spécifique qui leur permet de mieux connaître le fonctionnement et les activités de l’entreprise.

Plus de 450 000 euros investis en formation continue

Le Gouessant ne mise pas que sur le recrutement de nouveaux talents : il investit également dans la formation pour la gestion des compétences de son personnel en place. Les formations liées à la sécurité au travail représentent 21 % des dépenses totales, c’est une des priorités de la Coopérative.

Imprimer

Vous aimerez aussi

Article

Le 29 juin à Bréhand : vente de génisses d’élite

Ils sont passionnés d’élevage et entreprenants. Trois étudiants organisent, le 29 juin prochain, une vente prestigieuse de génétique bovine dans l’exploitation familiale de l’un d’entre eux.

Lire l’article
Article

Vu dans Linéaires : le jambon de chez nous

Ils ont trouvé un bon moyen de se différencier dans un rayon jambon qui laisse peu de place…

Lire l’article
Article

Les journées qui rendent la route plus sûre

Chaque jour, nos collaborateurs donnent le meilleur d’eux-mêmes. Ils sont notre première richesse. Mais cette quête de performance ne doit pas les conduire à prendre des risques au volant.

Lire l’article

Partagez ce contenu sur les réseaux sociaux :